Heure Sainte de décembre 2022

Avec l’évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46

Selon la demande de Jésus à sainte Marguerite Marie, nous vous proposons de veiller une heure avec Jésus, en l’accompagnant pas à pas dans son agonie.

Jeudi 1er décembre :

En ce début du Temps de l’Avent et en ce jour où nous célébrons la mémoire de Saint Charles de Foucauld, nous nous laissons inviter par lui dans sa joie et sa ferveur de ce temps liturgique.
« Encore vingt jours ! Le Temps approche … [le Temps de Noël ndlr]. Mais si ce Jour attendu sera Bienheureux, comme le présent est doux déjà ! Vous êtes là mon Dieu, caché dans le sein de Marie, Vous êtes là dans cette petite maison, adoré d’Elle et de Joseph et des anges. Mettez-moi avec Eux mon Seigneur. Mon Seigneur et mon Dieu, quand je suis dans votre Sanctuaire,
au pied du Tabernacle, n’êtes-Vous pas aussi près de moi que Vous l’êtes de Saint Joseph pendant l’Avent ? Quand Vous Vous donnez à moi dans la Sainte Communion n’êtes-Vous pas aussi près de moi, aussi en moi, que Vous étiez en la Sainte Vierge ? »

Jeudi 8 décembre :

En cette solennité de l’Immaculée Conception, nous nous laissons encore guider par Saint Charles de Foucauld, dans l’action de grâces pour sa récente canonisation.
« Vous donnez à Adam l’espérance de la plus grande gloire et du plus grand bonheur. Vous lui laissez voir de loin, cette semence et cette femme bénie par qui sera brisée la tête du serpent…Tous nous devons traiter la sainte Vierge comme une mère, lui rendre les devoirs qu’un bon fils doit à une très bonne mère : affection, honneur, service, confiance ; en un mot, tout ce que Notre Seigneur lui-même rendait à la très sainte Vierge. »

Jeudi 15 décembre :

Le Mystère central et fondateur du Temps de l’Avent est l’épisode évangélique de l’Annonciation. Nous nous joignons à la prière de Saint Charles de Foucauld à la Vierge de l’Annonciation.
« Notre Dame qui, par ton « Oui » a changé la face du monde, prends près de Toi ceux qui veulent dire « oui » pour toujours. Tu sais le prix de ce mot, fais que nous ne reculions pas devant ce qu’il exige de nous ; apprends-nous à le dire comme Toi, dans l’humilité, la simplicité et l’abandon à la Volonté du Père. Demande à ton fils, Jésus, que nos « oui » quotidiens servent plus parfaitement la Volonté de Dieu pour notre bonheur et celui du monde entier. »

Jeudi 22 décembre :

Hier, 21 décembre, nous avons entendu l’épisode évangélique de la Visitation. Que Frère Charles qui nous guide en ce Temps de l’Avent nous éclaire, en nous mettant aussi en contact avec cette grande figure de l’Avent qu’est Jean le Précurseur.
« Ce que va faire la Vierge dans sa Visitation, ce n’est pas une visite à sa cousine pour se consoler mutuellement par le récit des merveilles de Dieu en elles. C’est encore moins une visite de charité matérielle pour aider sa cousine dans les derniers mois de sa grossesse et dans ses couches. C’est bien plus que cela. Marie part pour sanctifier saint Jean, pour lui annoncer la Bonne Nouvelle, pour l’évangéliser et le sanctifier, non par ses paroles, mais en portant Jésus en silence, auprès de lui, au milieu de sa demeure. »

Jeudi 29 décembre :

Aujourd’hui, en cette octave de Noël, nous nous nourrissons de la Parole de Dieu ; et nous le faisons avec le Saint Roi David, ancêtre du Seigneur, qui est fêté en décembre dans la Liturgie du Patriarcat latin de Jérusalem. Voici la promesse faite à David.
« Le Seigneur t’annonce qu’il te fera une maison. Et quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, je maintiendrai après toi le lignage issu de tes entrailles … et j’affermirai pour toujours son trône royal. Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils : … Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi, ton trône sera affermi à jamais. » » (II Samuel, 7,14-16).
Et voici, en écho, les paroles de l’Ange Gabriel à la Vierge au moment de l’Annonciation, paroles qui reprennent le contenu-même de la promesse faite à David.
« Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père. Il règnera sur la maison de Jacob et son règne n’aura pas de fin. »

Heure H :

Chant p. 65 livret des pèlerins

R. Coeur de Jésus d’où jaillit le Salut,
Viens m’abreuver, me donner ta paix. (bis)

2. Humble Coeur de Jésus,
Donne-moi de t’aimer,
De pouvoir t’annoncer
Aux gens du monde entier.

3. Toi le roi de mon cœur,
Jésus, mon rédempteur,
J’espère en ton amour
Qui durera toujours.

Méditations :

 H+ 8min :

Chant p. 34 livret des pèlerins, p. 332 (partition 18-07)

  1. Seigneur, m’oublieras-tu pour toujours ?
    Jusqu’à quand me cacheras-tu ta face ?
    Vois mon âme est envahie de révolte,
    Et jour et nuit le chagrin emplit mon cœur.
  2. En toi, j’ai mis Seigneur,
    Ma confiance
    Ne me délaisse pas,
    Dieu de ma joie !

 Evangile

Mt 26,36 Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. » 37 Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse.

Prière ou Méditation

H+ 16min :

Chant p. 42 livret des pèlerins, p. 402 (partition 15-53)

Voici le Serviteur humble et fidèle,
L´élu de Dieu.
Écoutons-le, adorons-le, imitons-le,
Jusqu´à l´offrande de notre vie.

Evangile

Mt 26,38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »

Prière ou Méditation 

H+ 24min :

Chant p. 39 livret des pèlerins, p. 321 (partition 14-30)

  1. Mon Père, mon Père, je m’abandonne à toi,
    Fais de moi ce qu’il te plaira.
    Quoi que tu fasses, je te remercie,
    Je suis prêt à tout, j’accepte tout,

R. Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi.
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Evangile

Mt 26,39 Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. »

Prière ou Méditation

 H+ 32min :

Chant p. 39 livret des pèlerins, p. 345 (partition 23-08)

Reçois nos vies,
Nous voici devant toi.
Reçois nos vies,
Tu nous attires à toi.
Reçois nos vies,
Seigneur, tout vient de toi.

Nous voulons te suivre
Chaque instant de notre vie,
Marcher avec toi, ô Seigneur,
Tel que nous sommes,
Montre-nous la route,
Montre-nous le chemin.
Reçois nos vies
Toi, seul tu es Dieu !

Evangile

Mt 26,40 : Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ? 41 Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »

Prière ou Méditation

 H+ 40min :

Chant p. 33 livret des pèlerins, p. 332 (partition 18-06)

Tout mon être cherche,
D´où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu,
Qui a créé les cieux.
De toute détresse,
Il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle
De toute éternité.

R. C´est par ta grâce,
Que je peux m´approcher de toi,
C´est par ta grâce,
Que je suis racheté.
Tu fais de moi,
Une nouvelle création,
De la mort, tu m´as sauvé
Par ta résurrection.

Evangile

Mt 26,42 : De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »

Prière ou Méditation

 H+ 48min

Chant p. 72 livret des pèlerins

Ô Cœur aimable, toi seul est mon appui
Mon refuge et ma force, toi seul est mon salut
Ma récompense, mon amour et mon tout
Ô Cœur très bon, prends pitié de moi !

Ô Cœur Très-Haut, j’appelle en ma douleur
Mon Dieu sois le remède à ma fragilité
Cœur plein d’amour et de miséricorde
Sois le secours de mon pauvre cœur

Evangile

43 Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil.
44 Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles.

Prière ou Méditation

 H+ 56min :

Mt 26,45 : Alors il revient vers les disciples et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. Voici qu’elle est proche, l’heure où le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
46 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »

Bref silence puis :

 Tantum Ergo,

litanies et déposition du Saint Sacrement.

Chant p. 33 livret des pèlerins, p. 333 (partition 19-08)

Béni soit celui qui vient sauver le monde !
Le Christ, l’Agneau de Dieu, le Roi de l’univers !
Gloire, honneur et puissance à l’Agneau vainqueur !
Pour les siècles des siècles. Amen !
Pour les siècles des siècles. Amen !

Annonce et Alma Redemptoris Mater…

Alma Redemptóris Mater, quae pérvia caéli pórta mánes, et stélla máris,

Sainte Mère de notre Rédempteur, Porte du ciel, toujours ouverte, étoile de la mer,

succúrre cadénti súrgere qui cúrat pópulo :

viens au secours du peuple qui tombe et qui cherche à se relever :

Tu quae genuísti, natúra miránte, túum sánctum Genitórem :

Tu as enfanté, ô merveille ! Celui qui t’a créée :

Virgo prius ac postérius,

et tu demeures toujours Vierge.

Gabriélis ab óre súmens íllud Ave,

Accueille le salut de l’ange Gabriel

peccatórum miserére.

et prends pitié de nous, pécheurs.

Fermer