Heure Sainte – septembre 2021

Avec l’évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46

Heure H :

Chant p. 337 :  Jésus tu es le Christ

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (L.-E. de Labarthe) N° 20-12

R. Jésus, tu es le Christ
Le Fils du Dieu vivant,
Toi seul as les paroles
De la vie éternelle !
Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras,
Toi seul es le chemin, la vérité et la vie.

1. Prenez mon joug, vivez à mon école,
Car je suis doux, je suis humble de cœur.
Vous qui peinez, venez à moi,
Je vous soulagerai.

2. Qui veut me suivre et être mon disciple
Doit renoncer à lui-même et au monde.
Celui qui perd sa vie pour moi
Sans fin la sauvera.

3. De ton côté jaillit l’eau de la grâce.
Tu m’as aimé, pour moi tu t’es livré.
Tu étais mort, tu es vivant
Mon Seigneur et mon Dieu.

4. Tu as posé tes yeux sur ma misère,
M’as libéré du poids de mon péché.
Tu vois mon cœur, oui, tu sais tout,
Tu sais bien que je t’aime !

5. Jésus, mon Dieu, je t’aime et je t’adore.
Je suis à toi, Jésus, viens vivre en moi.
Que ton amour brûle en mon cœur !
Sois mon maître et Seigneur.

Stance
Jésus, Jésus.
Jésus, Jésus.
Jésus, Jésus.
Jésus, Jésus.

Méditations pour chaque semaine :

 Jeudi 2 septembre :

En cette rentrée, suite aux épreuves diverses due entre autres à la situation sanitaire, il nous est bon de reprendre notre respiration devant le Saint Sacrement, et de contempler aussi le but ultime de notre pèlerinage terrestre : le bonheur de la Vie éternelle. Don Columba Marmion, béatifié par Jean-Paul II début septembre 2000, nous y aide dans ses paroles que nous répartissons sur trois jeudis :

« Quand on est fidèle à garder habituellement le sentiment de la présence de Dieu, l’ardeur de l’amour est constante ; « toute notre activité », même la plus ordinaire, est non seulement « gardée pure de toute tache » (Règle de St Benoît), mais encore élevée à un niveau surnaturel ; toute notre vie est irradiée d’une clarté céleste, pleine d’une douceur qui « descend du Père des lumières », et qui est le secret de notre force et de notre joie. » (Bienheureux Columba Marmion (1858-1923)

Jeudi 9 septembre :

Nous continuons à cheminer avec Don Columba Marmion, avec ses paroles qui nourrissent notre temps de présence devant le Saint Sacrement et nous orientent vers notre rencontre avec le Seigneur lorsque notre heure viendra :

« L’habitude de la présence de Dieu dispose l’âme aux visites divines. Il arrive, et à certaines âmes il arrive fréquemment, qu’on éprouve malgré sa bonne volonté une réelle difficulté à faire l’oraison à l’heure assignée ; la fatigue, le sommeil, un état maladif, les distractions empêchent, en apparence, les efforts d’aboutir : c’est là la sécheresse et l’aridité spirituelles. Que l’âme, pourtant, demeure fidèle et fasse ce qu’elle peut pour rester près du Seigneur, même si elle est sans élan et sans ferveur sensible : « je suis toujours avec toi, tu m’as saisi la main droite » (Psaume 72) ; Dieu l’abordera à un autre moment. Il faut dire de ces visites du Seigneur ce que l’Écriture proclame de son apparition suprême au terme de notre existence terrestre : ‘’Vous ne savez pas à quelle heure le Seigneur viendra’’ ». (Bienheureux Columba Marmion (1858-1923)

Jeudi 16 septembre :

Vivons encore, avec Don Columba Marmion, notre pèlerinage, enraciné dans notre vie intérieure et qui oriente notre regard sur la béatitude éternelle :

« Si partout, dans la cellule, dans le cloître, au jardin, au réfectoire, nous vivons recueillis en la présence divine, Notre-Seigneur viendra, la Trinité viendra : les mains pleines de lumières, de ces clartés qui nous envahissent jusqu’au fond de nous-mêmes et qui ont parfois une répercussion considérable sur notre vie intérieure. Soyons donc, par notre recueillement, « semblables à ceux qui attendent la venue de leur Seigneur »; le Seigneur nous trouvant prêt nous fera entrer avec lui, dans la salle du festin… » (Bienheureux Columba Marmion (1858-1923)  

 Jeudi 23 septembre :

Aujourd’hui, nous nous laissons inviter par le Seigneur Lui-même. En présence du Saint Sacrement, laissons son dessein d’Amour visiter notre cœur et notre vie… et laissons aussi résonner au plus profond de nous-mêmes l’indicible espérance de la Vie éternelle qu’il nous promet :

« Père, l’heure est venue : glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie et que, selon le pouvoir que tu lui as donné sur toute chair, il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés ! Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul véritable Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ…Quand j’étais avec eux, je les gardais dans ton nom que tu m’as donné. J’ai veillé et aucun d’eux ne s’est perdu… Mais maintenant je viens vers toi… Pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité… Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, afin qu’ils contemplent ma gloire, que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde » (Jean 17).

Silence

H+ 8min :

Evangile

Mt 26,36 Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. » 37 Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse.

Chant p. 315 : je viens vers toi (comme l’argile)

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te prions pour ceux qui ont tout quitté pour te suivre : pour les jeunes qui commencent une année de propédeutique, pour les séminaristes, pour les jeunes postulants, postulantes et novices des congrégations religieuses et monastères.

H+ 16min :

Evangile

Mt 26,38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »

Chant : Venez, suivez-moi

Paroles et musique : Communauté de l´Emmanuel (E. Baranger) N° 09-54

1. Venez, suivez-moi, car je suis le Chemin,
Qui vient à ma suite ne va pas dans la nuit.
Seigneur, je mettrai mes pas dans tes pas,
Je trouve en tes voies toute ma joie.

2. Ayez foi en moi, je suis la Vérité,
Celui qui m´écoute, je le libérerai.
Seigneur, ta parole est lampe pour mes pas,
Ton serviteur écoute et croit en toi.

3. Demeurez en moi car je suis votre Vie,
Je ressusciterai celui qui croit en moi.
À qui irions-nous, Seigneur Jésus-Christ ?
Tu as les paroles de la vie.

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te présentons nos résolutions de demeurer avec toi. Nous te prions pour les fidèles de l’heure sainte te ceux qui ont intronisé le sacré cœur dans leur maison : accorde leur la grâce d’être fidèle à veiller avec toi.

Silence…

H+ 24min :

Evangile

Mt 26,39 Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. »

Chant p. 321 : Seigneur, mon secours.

Paroles d´après Ps 121 (120) et musique : Communauté de l´Emmanuel (M. Hagemann) N° 14-43

R. Seigneur, mon secours, en toi seul mon bonheur,
Ma vie repose entre tes mains (bis).

1. J´élève les yeux au loin, d´où me vient le secours.
Le secours me vient de Dieu, de Dieu seul !

2. Ton pied ne chancellera, il veille sur tes pas.
Il ne dort ni ne sommeille, ton gardien.

3. Le soleil ne t´atteindra, ni la lune en la nuit.
Le Seigneur est ton gardien, ton abri.

4. Au départ et au retour, il gardera ton âme.
À jamais le Seigneur veille sur toi.

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te prions pour tous ceux qui abordent avec inquiétude cette nouvelle année. Notamment tous ceux qui se sentent dépasser par la tache confiée : et particulièrement les nouveaux curés. Qu’ils découvrent ta volonté et trouvent dans les frères et sœurs qui les entourent le soutien et la grâce de la persévérance.

Silence…

H+ 32min :

Evangile

Mt 26,40 : Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ? 41 Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »

Chant p. 313: Seigneur, je t’appartiens

Paroles et musique : G. du Boullay  N° 11-52

Seigneur, je t´appartiens.
Tu sais ce qui est bon pour moi.
Entre tes mains, je m´abandonne.
Que ta volonté
Soit faite en moi.

© 1993, Éditions de l´Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Prière

Seigneur, nous te prions pour les familles. Que chacun à sa place, enfant, parents, grands-parents, nous puissions nous soutenir mutuellement pour les missions qui nous sont confiés et former un seul corps. Eloigne de nous tout esprit de division et accorde nous de rechercher et poursuivre la paix.

H+ 40min :

Evangile

Mt 26,42 : De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »

Chant p.304 : Car tu es mon Dieu

Paroles et musique : J.-B. Foley, s.j. Adaptation : Communauté de l’Emmanuel (C.-E. Hauguel) D’après Ps 23 (22) N° 03-13

R. Car tu es mon Dieu,
Toi seul tu es mon Roi,
Garde-moi, mon Seigneur.

1. Seigneur, tu es mon berger,
Avec toi, je ne manque de rien,
Tu me mets sur des prés d’herbe fraîche,
Vers les eaux du repos tu me mènes.

2. Par le juste chemin tu me guides,
Près de moi, ta houlette me rassure,
Passerais-je un ravin de ténèbres,
Avec toi, je ne crains aucun mal.

3. Devant moi, tu prépares une table,
À la face de mes ennemis,
D’une onction, tu parfumes ma tête,
Et tu fais que ma coupe déborde.

4. Grâce et bonheur m’accompagnent
Tout au long des jours de ma vie.
Ma maison est celle du Seigneur,
Pour les siècles des siècles. Amen !

Prière

Seigneur nous te prions, pour la présence des chrétiens au cœur du monde. Qu’au cœur de la cité, malgré les oppositions, les idées reçues et les revendications laïcistes, nous puissions garder le témoignage des apôtres, annonçant à temps et contre temps, dans la douceur et l’humilité, l’amour de ton nom. Accorde-nous avec ceux qui ne croient pas en toi de construire la civilisation de l’amour.

Silence…

H+ 48min

Evangile

43 Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil.
44 Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles.

Chant : Car tu es l’amour

Paroles : Communauté de l´Emmanuel (P. Schneider / A. Schmidt) Musique : Communauté de l´Emmanuel (P. Schneider / H.-R. Tiacoh) N° 17-09

R. Dieu notre Père,
Nous croyons en toi,
Dieu notre Père, ton amour ne passe pas !
Dieu notre Père,
Nous croyons en toi,
Car tu es l´Amour,
Car tu es l´Amour !

1. Par son Fils Bien-Aimé, venu pour nous sauver,
Dieu nous montre son amour infini.
Pas de plus grand amour que de donner sa vie.
Il s´offre sans réserve, jusqu´à la croix.

2. Vois ce cœur transpercé, qui nous a tant aimé,
Trop souvent méprisé et mal-aimé.
Jésus est ton berger, l´amour que tu cherchais,
Dieu t´aime et te désire, viens, n´aie pas peur.

3. Mon Dieu tu es si grand, sans fin je te louerai,
Ta miséricorde est toute ma joie.
Aucun mot ne saisit la grandeur de ton Nom
L´amour dont tu nous aimes. Tu es la Vie !

4. Mon Dieu sois remercié, je m´abandonne à toi,
Viens, prends mon cœur, rends-le semblable au tien.
Je suis là devant toi, j´ai confiance en tes voies
Je suis prêt à te suivre, j´ai foi en toi.

Prière

Seigneur, nous te demandons la grâce de la prière tout au long de cette année. Accorde nous à ta suite de nous retirer dans le secret pour prier le père qui est là dans le secret et de trouver près de lui l’esprit qui nous aidera à discerner ta volonté.

Silence…

H+ 56min :

Evangile

Mt 26,45 : Alors il revient vers les disciples et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. Voici qu’elle est proche, l’heure où le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
46 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »

Bref silence puis :

Chant : Tantum Ergo

Tantum ergo Sacramentum
Veneremur cernui !
Et antiquum documentum
Novo cedat ritui !
Præstet fides supplementum
Sensuum defectui !
Genitori Genitoque
Laus et jubilatio,
Salus, honor, virtus quoque
Sit et benedictio !
Procedenti ab utroque
Compar sit laudatio . Amen .

litanies et déposition du Saint Sacrement.

Annonce et Salve Régina…

Fermer