Heure Sainte, Jeudi 6 décembre 2018.

Heure Sainte, Jeudi 6 décembre 2018. /

Avec Edith Stein, sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix.
Textes extraits de son dernier ouvrage magistral « La Science de la Croix ».
En mémoire des tragiques événements de novembre et décembre 1938 (il y a 80 ans), en particulier la terrible « nuit de cristal » qui l’ont forcée à quitter son Carmel de Cologne fin décembre, pour se réfugier au Carmel d’Echt aux Pays-Bas.

Exposition du Saint-Sacrement

Chant : Seigneur Jésus, tu es présent dans ton Eucharistie.

 [1]
Seigneur Jésus, tu es présent dans ton Eucharistie,
Dans cette hostie nous t’adorons et nous te magnifions.

Toi qui es Dieu, toi qui es Roi, tu nous as tout donné.
Tu es le Christ, tu es l’Agneau immolé sur la croix.

Dans ta passion tu as porté chacun de nos péchés.
Ton sang versé nous a lavés et nous a rachetés.

Parole de Dieu

Matthieu 26

Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani, et il dit aux disciples : "Restez ici, tandis que je m’en irai prier là-bas." Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit : "Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi." Etant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux." Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller une heure avec moi ! Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l’esprit est ardent, mais la chair est faible." A nouveau, pour la deuxième fois, il s’en alla prier : "Mon Père, dit-il, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! " Puis il vint et les trouva à nouveau en train de dormir ; car leurs yeux étaient appesantis. Il les laissa et s’en alla de nouveau prier une troisième fois, répétant les mêmes paroles.

Méditation

Edith Stein, « La Science de la Croix ».
Le Sauveur en personne a parlé de la croix en différentes occasions et avec des sens différents : quand il prédit ses souffrances et sa mort, il a sous les yeux, au sens littéral, le bois de la honte où il finirait sa vie. Mais quand il dit : « Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi » ou « Si quelqu’un veut me suivre, qu’il se renonce lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive », la croix est là le symbole de tout ce qui est lourd, oppressant et si contraire à la nature humaine que le prendre sur soi est comme marcher vers la mort. Et le disciple de Jésus doit prendre sur lui chaque jour ce fardeau…

Prière

Edith Stein, prière à St Joseph, composée durant les événements tragiques susmentionnés. Toujours actuelle pour tant de situations aujourd’hui.
Lourd et sombre, le ciel pèse sur nos têtes. Fait-il nuit pour toujours, la lumière ne luira-t-elle plus ? N’y a-t-il nulle part un Sauveur pour nous aider ? Je prends tout ce qui nous angoisse ; Je le soulève et le dépose en tes mains fidèles ; Prends-le, toi, et veille sur nous, ô Saint Joseph !

Silence

Chant : C’est par tes souffrances

 [2]
R. C’est par tes souffrances, Seigneur, que nous sommes sauvés !

C’est pour nous que le Christ a souffert,
Il nous a montré le chemin, afin que nous marchions sur ses traces.

Parole de Dieu

Luc 22

Alors lui apparut, venant du ciel, un ange qui le réconfortait. Entré en agonie, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre. Se relevant de sa prière, il vint vers les disciples qu’il trouva endormis de tristesse, et il leur dit : "Qu’avez-vous à dormir ? Relevez-vous et priez, pour ne pas entrer en tentation." Tandis qu’il parlait encore, voici une foule, et à sa tête marchait le nommé Judas, l’un des Douze…

Méditation

Edith Stein, « La Science de la Croix ».
Le Christ livre sa vie pour ouvrir aux hommes l’accès à la vie éternelle. Mais pour gagner la vie éternelle, ils doivent aussi sacrifier la vie terrestre. Ils doivent mourir avec le Christ pour ressusciter avec lui : la mort par la souffrance tout au long de la vie et le reniement de soi quotidien, avec aussi le cas échéant la mort sanglante du témoin de la foi pour le message du Christ. L’image du [Christ] souffrant et crucifié, est dépeinte avec force détails dans les récits de la passion des Évangiles.

Prière

Edith Stein, prière à St Joseph
De tous côtés terreur de la dévastation ! L’orage n’ébranle-t-il pas aussi les bastions de la foi ? Nous tendons vers toi nos mains suppliantes, Toi, le Patriarche de la foi à l’égal d’Abraham… Bouclier du saint Temple de la nouvelle Alliance, Sois son protecteur et veille sur nous, ô saint Joseph !

Silence

Chant : C’est par tes souffrances

 [3]
R. C’est par tes souffrances, Seigneur, que nous sommes sauvés !

Lui qui n’a pas commis de faute, il ne s’est trouvé en sa bouche aucun mal.

Parole de Dieu

Matthieu 27

À partir de la sixième heure, l’obscurité se fit sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : "Eli, Eli, lema sabachtani" , c’est-à-dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?" […] Or Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit. Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas…

Méditation

Edith Stein, « La Science de la Croix ».
« Loin de moi l’idée de me glorifier, si ce n’est dans la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde. » (Galates 6). Qui s’est décidé pour le Christ est mort pour le monde, et le monde pour lui. Il porte les marques du Christ en son corps, il est faible et méprisé des hommes mais c’est justement ce qui le rend fort car la force de Dieu est puissante dans les faibles. Sachant cela, le disciple de Jésus ne prend pas seulement la croix qui est mise sur lui, mais il se crucifie lui-même : « Ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié leur chair avec ses vices et ses appétits. » Ils ont mené un combat implacable contre leur nature pour que la vie du péché meure en eux et fasse place à la vie de l’Esprit. C’est le terme qui importe. La croix n’est pas un but en soi. Elle se dresse et pointe vers en haut. Mais ce n’est pas non plus un signe seulement, c’est l’arme puissante du Christ ; le bâton du berger avec lequel le divin David est parti affronter le Goliath infernal ; avec lequel il frappe fortement les portes du Ciel et les ouvre. En jaillissent alors les flots de la lumière divine, qui enveloppent tous ceux qui suivent le Crucifié.

Prière

Edith Stein, prière à St Joseph
Si jamais nous devons nous aventurer en terre étrangère et passer de maison en maison en quête d’un asile, marche au-devant de nous comme un guide fidèle, Toi, le compagnon de route de la Vierge très pure, Toi, le père fidèle qui veilles sur l’Enfant-Dieu. Comme des enfants nous mettons nos pas dans les tiens, te tenant par la main, tout remplis de confiance. Sois toi-même notre patrie et veille sur nous, ô saint Joseph !

Silence

Chant : C’est par tes souffrances

 [4]
R. C’est par tes souffrances, Seigneur, que nous sommes sauvés !

C’était nos péchés sur le bois qu’il portait Lui-même en son Corps.

Chant : Tantum Ergo

 [5]
Tantum ergo Sacramentum
Veneremur cernui !
Et antiquum documentum
Novo cedat ritui !
Præstet fides supplementum
Sensuum defectui !
Genitori Genitoque
Laus et jubilatio,
Salus, honor, virtus quoque
Sit et benedictio !
Procedenti ab utroque
Compar sit laudatio . Amen .

Bénédiction du Saint-Sacrement – Louanges divines – Salve Regina

-----------

[1Paroles : M.-F. Penhard, M. Penhard - Musique : Charles –Eric Hauguel - Chants de l’Emmanuel

[2Paroles : Domaine public–Musique : Père André Gouzes o.p. © Editions de l’Abbaye de Sylvanès

[3Paroles : Domaine public – Musique : Père André Gouzes o.p. © Editions de l’Abbaye de Sylvanès

[4Paroles : Domaine public – Musique : Père André Gouzes o.p. © Editions de l’Abbaye de Sylvanès

[5Paroles et musique : Liturgie Catholique Romaine Version musique : Chants de l ’ Emmanuel (M. Wittal)