Neuvaine, jour 4

Neuvaine, jour 4

4) Disciple bien aimé

« Si jusqu’à présenté tu ne t’es attribué que le titre de ma servante, je veux faire de toi la disciple bien-aimée de mon Sacré-Coeur ». Jésus à sainte Marguerite-Marie

A Paray-le-Monial, Jésus fait de ses serviteurs ses amis. « Je t’envoie mon fidèle serviteur et parfait ami » dit Jésus annonçant la venue de saint Claude. Plus tard, un franciscain de Londres rendra ce témoignage : « chaque fois que je suis en présence du Père Claude la Colombière, j’ai l’impression d’être en présence du disciple que Jésus aimait ». A notre tour, recevons cette grâce de disciple bien-aimé et redisons avec le saint Jésuite : « Jésus, vous êtes le seul et véritable ami. Vous prenez part à tous mes maux... vous m’écoutez avec bonté... Je vous trouve toujours et en tout lieu ; vous ne vous éloignez jamais ; et si je suis obligé de changer de demeure, je ne laisse pas de vous trouver où je vais... ».

« Près de la croix de Jésus se tenait sa mère ; près d’elle, le disciple que Jésus aimait ». (Jn 19,25-26)