Neuvaine jour 3

Neuvaine jour 3

3) Croix

« Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour ». (3ème apparition) Jésus à Sainte Marguerite-Marie

A Paray-le-Monial, Jésus découvre « les merveilles inexplicables de son pur amour et jusqu’à quel excès il l’avait porté d’aimer les hommes » dit Marguerite-Marie. « Ce divin Cœur me fut présenté comme dans un trône de flammes, plus rayonnant qu’un soleil et transparent comme un cristal, avec cette plaie adorable, et il était environné d’une couronne d’épines, qui signifiait les piqûres que nos péchés lui faisaient, et une croix au-dessus qui signifiait que, dès les premiers instants de son Incarnation, c’est à dire dès que lors que ce Sacré-Cœur fut formé, la Croix y fut plantée, et il fut rempli, dès ces premiers instants de toutes les amertumes que lui devaient causer les humiliations, pauvreté, douleurs et mépris que la sacrée-Humanité devait souffrir, pendant tout le cours de sa vie et en sa sainte Passion ».

« Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. » (Jn 13,1).