Neuvaine jour 2

Neuvaine jour 2

2) Miséricorde

« Mon cœur est passionné d’amour pour les hommes et pour toi en particulier » Jésus à sainte Marguerite-Marie.

A Paray-le-Monial,Jésus montre que, si nous sommes des abîmes d’indignité, il descend et se penche sur notre misère. C’est ce que nous explique Saint Claude : « Je sais ce que peuvent les tentations les plus fortes contre les âmes les plus affermies. J’ai vu tomber des saints... j’aurai beau perdre la grâce par le péché, jamais je ne perdrai mon espérance. Je dirais à Dieu avec confiance : « Je vous ai grièvement offensé, ô mon aimable Rédempteur ; mais ce serait bien encore pis, si je vous faisais cet horrible outrage de penser que vous n’êtes pas assez bon pour me pardonner ».

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle » (Jn 3,16)